ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes mardi 09/08/2022. Site mis à jour le 5 août 2022.
Nouveautés  : Voyage à vélo | Dim 7/8 | Ma. 2/8 | TDFF 30/7 | Ve. 29/7 | BBQ du 13/7 | Ma. 19/7 | Ve. 15/7 | Ma. 12/7 | Ve. 8/7 | Ma. 5/7 | Dim 17/7 | Sa. 7/2 | Je 14/7 | Nocturne des crêtes | Dim 10/7 | VTT Bitschwiller | Ma. 28/6 | Agenda | Di. 26/6 | Ve. 24/6 | Sa. 25/6 | Ma. 21/6 | Ma. 17/6 | Gravel 28/5 | Ma. 14/6 journée | Ma. 14/6 | Dim. 19 juin | Ve. 10/6 |

VTT et route du dimanche, départ 8h30 au lieu de 9h.


Actualité : Nocturne des crêtes le 12/8, inscription auprès de Bernard avant le 29/7.
2021_03_07_2.png

Photos et comptes-rendus

Sortie du 17 mai

Prenant modèle sur le Giro, après quelques étapes de grimpée, place à une étape de plaine pour sprinteurs. Me sentant plus Cavendish que Bernal, direction le “Vaterland” pour voir si l'herbe est plus verte de l'autre côté que chez nous. En guise d'herbe, nous recherchions plutôt les fraises nouvelles. Dès le départ, alors que seuls deux optèrent pour le col Amic, Materne prit les commandes en assurant un long relais dès le KM 0. Etait ce pour se donner bonne conscience ou simplement de l'avoir tranquille pour le reste de la sortie ? A ce petit jeu, nous passons la frontière à Chalampé où la nouvelle passerelle pour cyclistes semble bien agencée.

En abordant le haut Schwartzwald pas de traces de champs de fraises remplacées par des immensités de pommes de terres moins gustatives que les fraises. Par un réflexe désormais bien rôdé nous en concluons que la guerre en Ukraine vient de modifier le paysage agricole.

Retour en Alsace, pour constater qu'ici rien n'avait changé et les cultures se résumaient au sempiternel maïs! Il nous restait un arrêt à la maison de la nature pour clore un périple d'une centaine de bornes sous un soleil digne du mois de juillet.

A une prochaine!

Mario  

La citation du moment :

Aucune mécanique n’est plus étroitement adaptée à l’anatomie et à l’énergétique du corps humain. La bicyclette réalise le mariage idéal de l’homme et de la machine.
Michel TOURNIER, Les Météores