ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes vendredi 16/04/2021. Site optimisé pour Mozilla Firefox et mis à jour le 11 avril 2021.
Nouveautés  : Vidéo | le vélo, le nouveau golf ? | Cadre vélo | SC 2/4 | Membres | SD 28/3 | Gravel | SC 26/3 | Dans la presse | SC 23/3 | pgm dim. 28/3 | SD 21/3 | SC 16/3 | Vélo et philo. | SD 14/3 | SC 9/3 | SD 7/3 | Enquête | Calendrier Alsace | SC 2/3 | Annulations | SD 28/2 |

Les circuits du Florival sont reportés au 10 oct. 2021.
Actualité : Toutes nos sorties sont annulées pour l'instant. (MàJ du 31/3)
72.png

Photos et comptes-rendus

Sortie du mardi 16 février 2021

Tout à la joie de retrouver mes amis cyclos invisibles depuis la ronde des crèches du 18 décembre, je zappe ma sieste et me rends à la cave de Wuenheim. Au passage de Hartmanswiller, je salue Christophe en train de donner un cours de physique à ses perce-neige. Dans le final de la côte de Wuenheim, je ne vois pas le ténor italien en train de traiter les pieds de vigne. Est-ce un mauvais présage ? Quoiqu'il en soit, je me retrouve seul sur le parking de la cave et j'attends, j'attends jusqu'à porter la pause syndicale jusqu'à 14 h.

Que se passe-t-il donc ? Le temps enfin à la mesure de nos envies devrait faire sortir de leur tanière tous ces amoureux de la pédale. Sont-ils encore frigorifiés ou peut-être craignent-ils le punch retrouvé d'un vieux soldat avec son trois quart de siècle au compteur et ses guibolles minables ?

Tant pis, je ne suis pas venu pour jouer de l'harmonica et prends d'emblée la route du Florival en direction du Markstein ! Coup de bluff ? Un peu quand même mais je voulais revoir avant la fonte des glaces le merveilleux mur de stalactites à la sortie de Linthal. Petite merveille que la nature renouvelle régulièrement pour peu que le temps s'y prête.

Je repars par le Bannstein pour un peu de dénivelé que j'offre à Jean-Luc puisque je ne comptabilise plus que les km. Retour par la plaine vent dans le museau et pas de Grand Gibus pour m'abriter. Tout au long de ce périple, j'ai pu juger les dégâts occasionnés par la neige dans nos forêts et je ne vous parle pas des pistes cyclables nécessitant un bon balayage, mais rêve toujours Mario !

En attendant je continuerai à rêver à retrouver tous ces baroudeurs qui égayaient nos sorties.

PS: Mon oeil de Moscou a remarqué quelques uns dans le vignoble !

 

La citation du moment :

Pour être un bon descendeur, il faut avoir une connaissance profonde de la route, une sorte de complicité avec les ingénieurs des Ponts et Chaussées, une approche instinctive et rapide des lieux. Chaque route est un dessin et chaque descente est un dessin dans le dessin.
Paul Fournel, Besoin de vélo