ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes mardi 29/09/2020. Site optimisé pour Mozilla Firefox et mis à jour le 27 septembre 2020.
Nouveautés  : Dans la Meuse | SD 27/9 | Chasse | Gravel 26/9 | En Savoie | SC du 22 sept. | MAJ du pgm | Pgm: gravel | SD 20/9 | MAJ du pgm | SC du 18 sept. | Dans la Meuse | SC du 15 sept. | Forum des associations | Matos vélo | SC du 11 sept. | Journée du 6/9 | Vélo de nuit | SC du 4 sept. | MAJ du pgm | Vélo à vendre | Nocturne | RAAF |

Groupe 3 du dimanche, départ à 9h de la Mab.
Actualité : Nouveau, des sorties gravel à notre programme.
2020_01_26_5.png

Photos et comptes-rendus

Tournée des Kaisers (22/8/2020)

Après plusieurs jours où le thermomètre bat des records et transforme toute sortie en supplice, les températures de ce samedi sont redescendues à des niveaux plus supportables, la faute à ces nuages qui obscurcissent le ciel et font planer la menace d'une bonne pluie. Même si les jardiniers ont toutes les raisons de se réjouir de cette éventualité, jusqu'aux derniers moments les cyclistes que nous sommes se sont interrogés s'il fallait annuler ou non cette sortie. Mais voilà qu'en ce samedi matin, à 8h, trois courageux de l'ACTF prirent le départ à Soultz.

 

Direction Neuf-Brisach à bon rythme, poussé par un léger petit vent dans le dos et l'enthousiasme du début de journée, on avance bien. Une fois le Rhin franchi les premières côtes de la journée nous attendent. Il n'y en aura pas trop, 1900 mètres de dénivelé pour 206 km mais plusieurs cols à rajouter à la liste pour les postulants au club des Cents Cols. Et ils sont de plus en plus nombreux à l'ACTF.

Après Ihringen notre parcours emprunte essentiellement des petites routes dans le vignoble en terrasse. Relief assez particulier, pas très haut mais beaucoup de petits cirques. Il devait faire très chaud ici les derniers jours, mais pour l'instant le ciel est avec nous. À peine abordé la première pente qu'une petite bruine bienfaisante s'est abattue sur nous. Cette fraicheur est bienvenue.

Le deuxième col de la journée, en aller retour histoire de ne pas trop prendre au sérieux nos chevauchées vélocipédiques qui ne servent à rien puisqu'on revient au point de départ. Mais le plaisir est dans le jeu et tant qu'il y en a pourquoi ne pas continuer ?
Voici les cols franchis :
Kreuzenbuckpass à 336m, Wilde Steige à 330 m, Vogelsangpass à 377 m, Bahlinger Eck à 446 m et le col du Schaentzel à 584 m.
Quatre nouveau cols pour nous et la découverte d'un petit massif que nous ne connaissions pas, le Kaiserstuhl.

  • Question aux spécialistes, la forme blanche entre les deux cerclages ne serait-elle pas un autocollant du club des Cents Cols qui aurait subi les assauts du temps ?

On poursuit l'exploration sur de petites routes très agréables. Enfin quand il y en a, la chasse aux cols finit quelquefois dans des chemins de terre très raides nous forçant à mettre pied à terre. Mais un cycliste qui marche n'a pas démérité, il s'adapte, surtout lorsque la journée est encore longue.

Après cet épisode montagneux, retour en France par Marckolsheim puis passage dans la plaine le long du canal du Rhône au Rhin, le Ried entre Muttersholtz et Ebersheim pour aller s'engouffrer dans le val de Villé par le belle petite route du Sel à partir de Scherwiller. On s'approche ainsi du deuxième kaiser de la journée, c'est le château du Haut-Koenigsbourg que nous gravirons depuis Lièpvre.

Le château du Haut-Koenigsbourg est assailli par les touristes mais la vue sur la plaine du Rhin est magnifique et permet de visualiser une partie du chemin parcouru.

Belle journée et comme l'a si bien dit Bernard, 200 kilomètres n'est pas du tout un exploit sportif, nombreux sont ceux au club qui pourraient réaliser une telle sortie.

La citation du moment :

"Le vélo, c’est quand même une belle métaphore de la vie ! Ce sentiment de tranquillité, de bonheur simple, c’est totalement le contraire d’un poste, d’un rang, d’un grade. Le vélo c’est le contraire de la Légion d’Honneur !"
Erik Orsenna