ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes dimanche 21/07/2019. Site optimisé pour Mozilla Firefox et mis à jour le 17 juillet 2019.
Nouveautés  : SC 16/7 | SC 12/7 | TdF 2 | TdF 1 | 4 actf dans les Alpes | Strasbourg le 6/7 | Tous à vélo (7/7) | Maj pgm | SC 5/7 | BPF en Artois | Séjour dans le Doubs | Sortie à la journée (23/6) | SC 21/6 | Bernard en Corse (2) | BRM 600 | La longue distance pour les nuls |
Actualité : Rejoindre l'ACTF.
35.png

Photos et comptes-rendus

Sortie convivialité du 5 juillet 2019

Ce jour, j'attendais en vain mes habituels partenaires de sortie pour leur annoncer ma retraite sportive et partager une dernière fois la bonne humeur qui régnait lors de nos virées hebdomadaires.

Las, 8 heures sonnèrent au clocher de la cathédrale de Wuenheim et pas un maillot rouge à l'Horizon... Où étaient-ils passés ces valeureux chevaliers de la petite reine? tous ces retraités profitent-ils déjà des grandes vacances alors que les résultats du bac se font attendre? Les pelleteuses et autres bétonnières nous privent de notre lieu de rencontre.

Je décidais donc de déguster un menu léger par ces temps de canicule a ne pas mettre un ours polaire dehors et direction le col Amic. Accompagné d'une fraîcheur matinale vouée à ne pas durer, je prends un rythme de croisière type "EPHAD" pour me faire avaler par 2 jeunes coursiers remuants aux mollets saillants et affutés qui m'ignorèrent comme leur premier maillot. Puis ce fut au tour d'un quinquagénaire qui me rejoignit et qui échangea volontiers quelques propos sur la météo. Il disparut de ma vue dans les cents lacets de ce col qui doit beaucoup à Sébastien Loeb pour la qualité de son revêtement. Dans un virage en épingle un étrange moine me laissa sur place par une aspiration type formule 1, le buste relevé, le tout protégé par un accoutrement de motard pour ne pas prendre froid et sans un regard pour moi, il joua de la manette plus que des manivelles pour me laisser à mon triste sort. Ah ces VAE, c'est de la belle électromécanique!

Avant le panneau annonçant "Grand Ballon 9 km" merci Fernand, je découvrais une anomalie de la nature qui pourrait s'expliquer par ailleurs: de la souche d'un vieux sapin abattu depuis des années s'élevait un nouvel arbre, un acacia qui s'alimente via ce vieux tronc.

Le col Amic s'offrit à moi tel un trophée longtemps convoité avec 2 grandes oreilles: le Vieil Armand à gauche et le Grand Ballon à droite. C'est là que je rencontre un citoyen de Balschwiller dont le fils pratique la compétition et qui fut le témoin du malaise mortel d'un cyclo de 71 ans dans le col du Hundsruck il y a de cela quelques jours.

Je m'engage dans la descente, la même que les coureurs du Tour la semaine prochaine pour profiter des senteurs de la fenaison estivale des pâturages de la montagne. A Goldbach je décide de faire un crochet par Altenbach pour une visite à Catherine toujours jeune et sans gêne. Et puis, retour au bercail par la plaine où je me fais ridiculiser par une femme invalide qui propulse un vélo couché à la seule force de ses bras. Elle arborait un maillot du CCK et ceci me confirmait ce que mon corps me réclame depuis un certain temps à savoir raccrocher mon vélo à un clou.

De retour au foyer, des "miserlas" rissolaient sur le feu et vinrent mettre un terme à une aventure de 70 ans.

A+ Mario  

PS: La photo a été prise à Auxi le Château dans la Somme, ville natale de 2 anciens coureurs des années 1950/60 en la personne de Raymond Horelbecke et Camille Huyghe. Les puristes et les plus de 60 ans s'en souviendront.

La citation du moment :

"La bicyclette me rend ma jeunesse où elle fut pour moi la première expression de la liberté."
Gérard Bauer