ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes jeudi 21/11/2019. Site optimisé pour Mozilla Firefox et mis à jour le 19 novembre 2019.
Nouveautés  : SC 19/11 | Dim. 17/11 | SC 15/11 | SC 12/11 | Adhésion 2020 | Dim. 10/11 | 100 ans | SC 8/11 | SC 5/11 | Maj pgm | Dim. 3/11 | CF 2020 | 27 octobre | SC 25/10 | SC 22/10 | 100 ans | 20 octobre | lien | 13 octobre | 11 octobre | SC 8/10 | 6 octobre | SC 1/10 | 28/9 et 29/9 |
Actualité : Galette des rois et prise de licence le 3/1/2020, AG le 31/1/2020.
27.png

Photos et comptes-rendus

Sortie convivialité du 8 mars 2019

Que 5 baroudeurs pour cette sortie d'un hiver clément. Entouré d'un campionissimo, d'un futur président d'honneur qui reprend le guidon après une année de soucis de santé, d'un flahutte de Zell, et de notre Bernard voltigeur accessoirement secrétaire, je me désolais de ne voir aucune dame en ce jour du 8 mars qui leur était entièrement dédié. Huguette, où est-tu?

Pour jongler au mieux avec Eole, nous primes le chemin de Wildenstein pour un tour du lac. Chemin faisant sur les pistes cyclables de la vallée de Thann, pistes qui s'accommoderaient mieux du parcours d'obstacles, voilà que notre flahutte eut la bonne idée de crever. A cela, rien d'extraordinaire et qui peut toucher tout le monde, mais quand on est équipé de pneus spéciaux avec un sens de montage, la galère n'est pas loin. Ajoutez simplement que le vélo, couché se trouvait à l'inverse de notre direction et vous comprendrez mieux l'embarras du mécano.Une bonne histoire belge!

Et nous voilà déjà devant la belle cascade au voile de mariée crachant son écume en direction du lac. Le retour faillit tourner à la catastrophe par la présence d'un chien non tenu en laisse du côté de Kruth. Quand les pouvoirs publics prendront ils au sérieux ce danger qui nous guette à toutes les sorties et particulièrement sur les pistes cyclables. Messieurs les responsables de la sécurité, ne tardez pas pour réagir.

   M.B.    

La citation du moment :

Il y a dans le vélo une relation animale au monde : les montagnes que l'on voit sont à escalader, les vallées à dévaler, les ombres sont faites pour se dissimuler et pour s'étendre. Être dans le paysage, dans sa chaleur, dans sa pluie, dans son vent, c'est le voir avec d'autres yeux, c'est l'imprégner en soi d'une façon instinctive et profonde. La montagne qui se dresse devant moi n'est pas une montagne, elle est d'abord une côte à gravir, une épreuve, un doute, une inquiétude, parfois. Au sommet elle est une conquête, une légèreté. Je l'ai prise et elle est en moi.
Paul Fournel Besoin de vélo