ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes dimanche 21/07/2019. Site optimisé pour Mozilla Firefox et mis à jour le 17 juillet 2019.
Nouveautés  : SC 16/7 | SC 12/7 | TdF 2 | TdF 1 | 4 actf dans les Alpes | Strasbourg le 6/7 | Tous à vélo (7/7) | Maj pgm | SC 5/7 | BPF en Artois | Séjour dans le Doubs | Sortie à la journée (23/6) | SC 21/6 | Bernard en Corse (2) | BRM 600 | La longue distance pour les nuls |
Actualité : Rejoindre l'ACTF.
80.png

Photos et comptes-rendus

Sortie convivialité du 12 février 2019

Pour ce nouveau pèlerinage, nous avons eu la bénédiction d'un moine trappiste tout juste sorti de l'abbaye d'Hartmanswiller dont les stigmates de son VTT laissaient à penser qu'il venait juste de labourer son champ !

Les 8 fidèles sous la conduite de la mère supérieure, soeur Huguette prirent la direction de la Hardt et la Grünhutte pour se remémorer quelques instants, le pathétique destin de Léopold lors de la seconde guerre mondiale. Le pont de bouc franchi, retour par la belle piste le long du grand canal d' Alsace et la banlieue mulhousienne où grâce aux itinéraires cyclables, nous n'étions pas trop gênés pour rejoindre Baldersheim. Et comme nous étions dans la commémoration, arrêt près du puits Théodore où une stèle nous rappela le dramatique destin des alsaciens et mosellans obligés de combattre sous la bannière du Kaiser contre les Français avec à la clé des milliers de morts. Pour qui ? pour quoi ?

Nos 80 km ne sont que littérature et ne représentent pas grand chose en regard de ces évocations. A la prochaine !

MB  

La citation du moment :

Qui n'a pas expérimenté ce moment de basculement où, tout recroquevillé sur son guidon, fouetté par les trombes d'eau, on lâche tout à coup l'idée que la pluie est notre ennemie, on s'ouvre à elle, on accepte son ruissellement sur le visage comme une caresse du ciel, et l'on se met à rouler dans les flaques en riant, achevant de détremper le reste de sous-vêtements secs, mais heureux tout soudain de faire corps avec la tourmente, d'en être, et donc de ne plus en souffrir, parce que dans l'acceptation de cet univers liquide, mélange de ciel et de terre, on y a découvert une manière inédite d'évoluer, telle une sirène à l'envers ?
Didier Tronchet dans "Petit traité de vélosophie"