ACTF

L'Association des Cyclotouristes du Florival

Nous sommes mercredi 16/10/2019. Site optimisé pour Mozilla Firefox et mis à jour le 14 octobre 2019.
Nouveautés  : 13 octobre | 11 octobre | SC 8/10 | 6 octobre | SC 1/10 | Maj pgm | 28/9 et 29/9 | BPF 3 de Mario | SC 24/9 | Dim. 22/9 | SC 20/9 | PBP | Nocturne | SC 10/9 | Dim. 8/9 | SC 6/9 | SC 3/9 | Forum des associations | SC 30/8 | SC 27/8 | 25/8 | SC 20/8 |
Actualité : Le groupe route niveau 3 reprend ses activités.
freundstein.png

Photos et comptes-rendus

Sortie au Chasseral

Randonnée nocturne avec pour objectif de voir le lever du soleil au Chasseral et aussi dans le cadre de la préparation à Paris-Brest-Paris puisque là aussi le départ se fera le soir.

Depuis la piste cyclable menant de Wuenheim à Hartmannswiller, on distingue ce sommet lointain au profil allongé avec son antenne sur sa partie gauche qui rappelle la fusée de Tintin dans "on a marché sur la Lune". Ces points remarquables à l'horizon marquent la fin de l'espace embrassé par le regard et sont pour moi des pôles d'attraction. Le prochain qui me reste à explorer étant le Belchen, mais cette histoire là n'est pas encore pédalée.

 

    Départ dans la soirée, le soleil se couche sur les Vosges, il est toujours agréable de rouler dans la nuit.

  • Vers deux heures du matin un peu avant Saint Imier, je reconnais son antenne. Il ne reste plus qu'à y monter, mais grimper de nuit est particulier. De jour le regard lit la route et informe les jambes de la pente dans les mètres à venir. De nuit les jambes ressentent la pente sans avoir été prévenues au préalable, le rythme s'en ressent. Pas bien grave, vu l'horaire je devrais avoir de l'avance sur le soleil, la montée se fera donc à petit rythme avec le luxe d'une bonne sieste au sommet.

  • Vers 5h30 la lumière change et me réveille naturellement. J'ignore quelle est la température mais sans la couverture de survie je n'aurai pas réussi à m'endormir. C'est un accessoire bien utile que je vais continuer à emporter.
    La vue est belle mais les Alpes se distinguent mal. S'il fallait une excuse pour revenir elle est toute trouvée. Pourquoi pas une sortie en groupe avec l'ACTF pour l'année prochaine ? Compter dix heures de route pour arriver au Chasseral, sur deux jours pour faire l'aller retour c'est envisageable.

  • Retour à Saint-Imier puis je poursuis vers La Chaux-de-Fonds. Regard en arrière sur cette route fréquentée qu'heureusement je quitterai assez vite.

  • Traversée du Doubs, et de la frontière, à Biaufond avant de remonter à Fournet Blancheroche. J'espère y trouver un café ou une boulangerie, mais rien, à part une de ces balances. Il y en a beaucoup dans ce secteur, autant en Suisse qu'en France. Pourquoi, il faudra le demander lors du prochain passage dans le coin.

  • Le plateau du Haut-Doubs avec ses fermes typiques avant de descendre par la vallée du Dessoubre. Quelle belle rivière, ça doit être un paradis pour les pêcheurs.

  • Je descends jusqu'à Saint Hippolyte avant de remonter par une petite route vers Provenchère afin d'aller découvrir la vallée de la Barbèche.

  • Retour par Montbélliard, l'Eurovélo 6 et notre cher Sundgau.

  • Le parcours

  • Christophe D.

La citation du moment :

" C'est pour moi une nécessité de posséder une bicyclette afin de m'évader, de m'enfuir, de m'éloigner de la société des humains."
Luigi Bartolini